de | fr | it
 Home  Chercher  Sitemap  Login


Introduction de SOPRE chez CFF Voyageurs

SOPRE est un nouvel outil de planification pour le personnel des locomotives qui a été mis en service au 01.11.2017. Ce programme aurait normalement du permettre une meilleure visibilité et par conséquent une augmentation du pourcentage de productivité, une amélioration au niveau de l’efficience de planification, une augmentation de la fiabilité de la planification ainsi qu’une simplification des processus de planification. Force est de constater que ces objectifs ne sont, et de loin, pas atteints. En effet, il manque au personnel des locomotives de nombreuses informations essentielles pour le bon déroulement de leur journée de travail, ce qui a notamment eu pour conséquence de nombreux retards et des suppressions de trains. Nos collègues de la régulation doivent également faire face à une situation compliquée, puisque tous les autres programmes ont été adaptés par rapport à SOPRE, ce qui a pour conséquence que la moindre modification d’un tour de service nécessite de nombreuses corrections manuelles de la part des régulateurs.

 

Non-respect de certaines règles élémentaires relevant de la LDT et de l’OLDT

SOPRE permet, dans certains cas, de planifier des tours de services et/ou des successions de tours ne respectant pas certaines dispositions de la LDT et/ou de l’OLDT. Le VSLF a exigé des CFF que cela soit corrigé au plus vite. Les CFF nous ont confirmé que la „Task force SOPRE“ allait analyser la situation et apporter rapidement des correctifs afin que cela ne se reproduise plus à l’avenir. Le VSLF exige tout de même de la part des CFF une prise de position claire à l’attention des mécaniciens, afin qu’ils soient informés de la procédure à suivre en cas de non-respect des dispositions de la LDT / de l’OLDT.

 

Déconcentration

Chaque mécanicien sait pertinemment, qu’un des plus grands dangers qu’il/elle encourt est de ne pas être suffisamment concentré dans le cadre de la pratique de son activité. Malheureusement, des données peu claires concernant un service et/ou une prestation peuvent mener à cela. La sécurité et l’autoprotection sont dans tous les cas la priorité absolue, c’est pourquoi il est important de se renseigner en cas de doute avant de prendre les commandes pour effectuer une prestation de conduite et/ou de manoeuvre. 

 

Migration des comptes de temps sur SOPRE depuis PIPER

Nous recommandons à tous les mécaniciens de vérifier que la migration des comptes de temps depuis PIPER vers SOPRE est effectuée correctement et de sauvegarder ces données (captures d’écran, p.ex.) comme moyen de preuve au cas où il devait s’avérer que cela n’a pas été fait correctement.

 

Conclusion

Malgré un personnel hautement motivé, le nouveau système de planification SOPRE ne permet plus au personnel de travailler dans des conditions sereines et fiables.

Malheureusement, une amélioration des conditions d’exploitation en relation directe à ce programme n’est pas réaliste à court terme. En effet, pour le moment, le personnel des locomotives peut se reposer sur l’expérience des tours de services qui leur sont connus depuis le changement d’horaire 16/17, expérience qui leur fera défaut pour les tours de services nouvellement construits à partir du prochain changement d’horaire.

 

C’est avec une certaine préoccupation que nous constatons que les belles promesses faites dans le cadre des objectifs de digitalisation des CFF et de l’automatisation de certaines tâches ne puissent jamais être vérifiées dans la pratique et que en, général, la réalité du terrain nous montre que le résultat de tout cela est plutôt à l’inverse du but recherché et, par conséquent, tout à fait contre-productif.

 

VSLF No. 545, 20 novembre 2017 HG/RG/MJ/SG

 



© 2013 Syndicat suisse des mécaniciens de loc. et aspirants  Juridique  Privacy